[Live Report ] – 22/01 – URIAH HEEP + ELIAS DRIS à La Cigale – par Jérôme.

22/01 – URIAH HEEP + ELIAS DRIS à La Cigale – Ca n’arrive pas régulièrement d’aller voir un groupe qui affiche au compteur 50 ans, c’est pourtant le cas de Uriah Heep.

Le groupe est là depuis le début, 1969, il a participé à la création du Hard Rock, et hier soir les gars ont donné une leçon magistrale. Je ne vais pas m’étendre sur la première partie, Elias Dris, un gars qui fait dans la Folk Inde, au chant et avec une guitare acoustique, et qui est accompagné par un guitariste électrique à la slide, assis sur une chaise. Musicalement ce n’est pas vilain du tout mais bon totalement hors sujet comme première partie d’un groupe de Hard Rock.

Bref ensuite à 20h30 pile comme prévu, les gerbes de fumigènes se déclenchent, le drap noir au fond tombe d’un coup pour laisser place au backdrop, et le concert d’environ 1h45 peut démarrer avec une setlist parfaite.

Tous les nouveaux titres du dernier album (plutôt en première partie de set mélangés avec quelques classiques tes que «Return To Fantasy» ou «Rainbow Demon») passent très très bien, et que dire des classiques… Après 50 ans de carrière les gars pulvérisent tout le monde et de manière très nette.

Dire que leur dernier passage à Paris remontait à 2009, soit déjà 10 ans, c’était à l’Olympia avec Blüe Oyster Cult et le concert avait été très bon.

Et avant ça il faut remonter aux calendes grecs pour se souvenir de leur passage dans notre capitale. Je n’ai jamais compris pourquoi Uriah Heep ne venait pas plus nous voir.

Merci à GDP en tout cas de les avoir proposé en ce début d’année 2019, comme première date de cette seconde partie de tournée pour le groupe.

L’enchaînement des titres à la fin du set m’a tué avec «Gypsy», «Look At Yourself», «July Morning» et «Lady In Black» puis le rappel «Sunrise» suivi de «Easy Livin’».

Les solos de Mick Box c’était trop bon.

Franchement hier soir c’était impossible de louper une légende du Hard Rock tel que Uriah Heep. En ce début 2019 je ne sais pas (en fait si) où en sont Black Sabbath, Led Zeppelin ou Deep Purple mais je sais quelle forme peut encore afficher Uriah Heep et je dis : Respect !

La Setlist:

Grazed by Heaven
Return to Fantasy
Living the Dream
Too Scared to Run
Take Away My Soul
Knocking at My Door
Rainbow Demon
Waters Flowin’
Rocks in the Road
Gypsy
Look at Yourself
July Morning
Lady in Black

Encore:
Sunrise
Easy Livin’

@Jérôme.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating / 5. Vote count:

Get The Vinylestimes APP !

Créer votre programme sur Radio King !