[Live Report] – 01/08 – BIRDSTONE + CORAL CACTUS + SONS OF DISTORTION au SuperSonic – par Jérôme.

Il y a eu beaucoup moins de monde hier soir au SuperSonic que lors des deux soirs précédents. Pourtant l’affiche était intéressante malgré la présence de Coral Cactus qui s’est ajouté la veille et qui n’avait rien à voir d’un point de vue style aux deux autres groupes.

C’est Sons of Distortion qui a ouvert les hostilités avec un mélange Hard Rock / Grunge / Alternative Metal. C’était plutôt sympa, malgré que le guitariste rythmique ait réussi à casser deux fois une de ses cordes laissant le reste du groupe improviser pendant qu’il réparait.

Je pense que Sons Of Distortion a encore du travail à faire pour affirmer son style et pour que les gars soient plus à l’aise sur scène mais c’était pas mal du tout, toutes proportions gardées.

Ensuite c’était au tour d’un groupe de Rock Indé avec un chanteur d’origine américaine qui a fait son truc. C’est pas mauvais, j’ai regardé le set tranquille mais perso ce n’est pas ma came.

Enfin après une attente un peu trop longue alors que le groupe semblait prêt et après une intro, les trois membres de Birdstone, avec leurs visages peints en doré, sont montés sur scène.

Au tout début je me suis dit qu’est-ce que c’est encore que ce groupe ? Mais dès que cela a démarré je me suis rendu compte que j’avais bien fait de venir découvrir Birdstone qui vient de Tours et qui d’ailleurs était au American Tours Festival il y a environ un mois partageant l’affiche avec Rival Sons ou les Stray Cats, entre autres.

Je trouve le style du groupe très singulier, après je ne suis peut-être pas d’accord avec l’appellation de Birdstone qui dit faire du Mystic Rock/Ritual Blues mais peu importe, le principal c’est que la musique soit forte et que ça touche, et c’est ce qu’il se passe avec ce trio.

J’avoue que quand j’avais vu dans le petit descriptif de la soirée que c’était pour ceux qui apprécient Graveyard, Radio Moscow et Led Zeppelin, mon attention avait été attiré automatiquement, mais au final je suis super content d’être retourné au SuperSonic un troisième soir d’affilé malgré la fatigue pour la découverte de ce groupe français à suivre de près. En plus sur scène ils ont l’attitude, que ce soit Léo Gaufreteau à la batterie, Edwige Thirion à la basse ou Basile Chevalier-Coudrain à la guitare et au chant.

Ils m’ont même presque convaincu avec leur maquillage. 😉

J’invite les curieux à se pencher sur leur album «Seer» qui est sorti en début d’année…

@Jérôme

La page de Jérôme.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Get The Vinylestimes APP !