[Live Report] – 30/10 – MACHINE HEAD au Trianon – par Jérôme.

Petite surprise en entrant dans la salle et en m’apercevant que le Trianon n’était pas du tout si «full» que ça alors que les deux dates affichaient complet.

Comme prévu cela a débuté à 19h30 pile, après l’intro sur Ozzy Osbourne (Diary Of A Madman).

La scène était superbe avec un backdrop bien entendu au fond mais aussi deux autres sur les côtés, des décors de scène, les lumières, et puis des fumigènes, et même des lanceurs de confettis. Le son était ultra puissant mais supportable.

Le concert a duré 3h05, moins les 10 petites minutes à peine de pause au bout d’1h38, avant que le groupe revienne jouer «Burn My Eyes», et moins les 5mn de remerciements à la fin et de lancers de médiators par centaines, on va dire qu’on a eu réellement 2h50 de musique.

C’était juste énorme et pourtant tout le monde sait que je ne suis pas un aficionados de Machine Head à la base. Mais de temps en temps cela fait du bien de se prendre une bonne dose de Machine Head. La dernière fois, déjà dans cette très belle salle du Trianon, j’avais beaucoup aimé leurs concert fleuve.

Le concert d’hier soir était sans doute plus intéressant que celui de la veille car le groupe a joué deux titres de plus (un sur chaque partie) et en plus on a eu le droit à la présence sur scène de Frédéric Leclercq (Kreator, Menace, Sinsaenum, Loudblast (live), ex-Maladaptive, ex-Memoria, Egoine, Sudel’s Project, ex-Dragonforce, ex-Heavenly, ex-Carnival In Coal (live), ex-Machine Head (live), ex-Sabaton (live), ex-Denied, ex-Gods Of Hate, ex-Hors Normes, ex-Militia, ex-Suxeed, ex-The Gust) sur le titre «Blood For Blood».

Il reviendra d’ailleurs à la fin pour être présenté par Robb Flynn, comme tous les autres membres du groupe, et pour saluer le public.

Sinon à noter aussi qu’hier soir par rapport à la veille nous avons eu le droit à un petit medley «Welcome Home (Sanitarium)» / «Motorbreath» / «Territory» / «Raining Blood», juste avant le dernier titre.

En fait la différence aussi avec la veille c’est que l’on a eu le droit à seulement 2 titres de «The Blackening», 2 titres de «The More Things Change…» et 2 titres de «Unto The Locust» mais 3 titres de «Through The Ashes Of Empires» alors que la veille il y a eu 3 titres de chacun des trois premiers albums cités mais aucun titre de «Through The Ashes Of Empires».

En outre c’est lors de cette deuxième partie que le groupe a joué en entier leur premier album «Burn My Eyes » sorti il y a 25 ans, en 1994, et qui a marqué il faut le reconnaître l’histoire de la Musique que l’on aime.

Pour cette occasion le backdrop représentant la pochette de l’album a été mis en place pour remplacer celui de la première partie, et on retrouvait Chris Kontos à la batterie et Logan Mader à la guitare.

Il ne manquait donc que Adam Duce à la basse pour compléter la formation d’origine mais pour cette seconde partie Robb Flynn et son bassiste actuel Jared MacEachern sont restés sur scène.

Il n’y a pas grand-chose à dire d’autres, même si on est pas super fan de ce groupe, il faut avouer qu’en live ça envoie du lourd (mais sur albums aussi ceci dit).

A la fin les musiciens ont longuement salué le public en balançant des poignées de médiators, des baguettes, des toms de la batterie…

Il faut dire que le public a été bien chaud, on a vu des chaussures voler par-dessus la foule, des verres de bière s’écraser contre les lustres, c’était une chaude ambiance pour un gros concert de Metal bien costaud…

@Jérôme

La page de Jérôme.


How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 1

No votes so far! Be the first to rate this post.

Related Posts

Get The Vinylestimes APP !