[Live Report] – 25/11 – AMON AMARTH + ARCH ENEMY + HYPOCRISY au Zénith – par Jérôme.

ENORME soirée au Zénith de Paris hier soir ! Bon la salle en moyenne capacité n’avait pas fait le plein, les fauteuils sur les côtés étaient bâchés et surtout plus rare la scène avait été fortement avancée réduisant considérablement la taille de la fosse, ce qui a eu pour conséquence d’avoir une fosse blindée pendant toute la soirée.

Perso on était tranquille dans les gradins bien devant la scène, assez proche du coup, et c’était un régal. Bon set d’une demie heure d’Hypocrisy qui a envoyé du lourd sur une scène noyée dans la fumée.

Le groupe de Peter Tägtgren a annoncé la couleur de la soirée d’entrée avec son Melodic Death Metal. J’ai trouvé le public un peu mou pour le groupe par rapport aux deux suivants.

Il faut dire que le dernier album en date d’Hypocrisy remonte à 2013.

Ensuite c’était au tour du groupe que je préférais sur les trois, à savoir Arch Enemy, second groupe suédois de Melodic Death Metal de la soirée avant le passage d’Amon Amarth.

Que dire si ce n’est qu’Arch Enemy a tout déchiré ?

Alissa White-Gluz au top, la paire Michael Amott / Jeff Loomis, véritable machine à riffs a envoyé du très lourd, et puis après avoir vu en Septembre dernier Sharlee d’Angelo tout en blanc avec The Night Flight Orchestra, cette fois avec Arch Enemy il était revenu à une tenue tout en noir.

Franchement tant sur albums que sur scène le groupe est une machine très bien huilée qui arrache tout sur son passage. On l’aura compris j’aime ce groupe.

Enfin pour finir de manière magistrale cette soirée Metal, le Zénith a laissé place aux vikings d’Amon Amarth pour un show titanesque. Des lance-flammes partout, de multiples fumigènes, des runes géantes enflammées, un guerrier qui vient sur scène, une batterie sur un casque géant de viking qui s’élève dans les airs, des pluies de feu, des statues géantes de guerriers d’environ 12 mètres de haut qui apparaissent d’un coup, etc..

Même un dragon des mers de peut-être trente mètres de long avec lequel combattra avec son marteau un Johan Hegg impérial.

Sans nul doute le plus gros show qu’aient proposé nos vikings suédois d’Amon Amarth jusque-là.

Le concert s’est fini vers 23h15 après une énorme soirée placée sous le signe du Melodic Death Metal et devant un public chaud bouillant que l’on a vu plusieurs fois s’asseoir au milieu de la fosse pour ramer.

Cette soirée a été tellement chouette que c’est difficile de tout décrire mais en tout cas les trois groupes ont été énormes.

La page de Jérôme.

@Jérôme


How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 3 / 5. Vote count: 2

No votes so far! Be the first to rate this post.

Get The Vinylestimes APP !