24 Juillet 1990 – Pantera sort l’album “Cowboys From Hell”

Pour PANTERA, c’est avec ce “Cowboys from Hell” que tout a véritablement commencé.

Le commentaire du Doc:

Bien que Vulgar Display of Power reste le meilleur album de Pantera, Cowboys from Hell a été la percée créative qui a préparé le terrain pour sa conception.

Non seulement ses démos ont permis à Pantera de signer avec un grand label au départ, mais sa perspective musicale originale leur a également donné une ardoise vierge bien nécessaire pour conquérir les années 1990 et, avant tout, effacer leurs échecs des années 1980.

Ces échecs ont été répertoriés sur pas moins de quatre LPs publiés indépendamment et contenant un hair metal largement dérivé et peu impressionnant, et seul le quatrième d’entre eux comptait même avec le chanteur principal Phil Anselmo, récemment installé, dont les influences plus larges et l’énergie irrépressible ne peuvent pas être sous-estimées dans l’altération du destin de Pantera.

En tant que “nouveau venu” dans le monde insulaire des Texans, Anselmo n’a apporté qu’une contribution timide à ce quatrième album de Pantera, le Power Metal de 1988, mais sa lourdeur progressive et sa déclaration d’intention titanesque présageaient néanmoins la réinvention totale qui serait effectivement cristallisée par les Cowboys from Hell.

Ici, enfin, le guitariste virtuose Diamond (bientôt rebaptisé Dimebag), Darrell Abbott, a été inspiré de se libérer de l’emprise des Van Halen-ismes qui avaient jusqu’alors entravé ses formidables talents, et a établi sa propre empreinte pour l’instrument et, par extension, la signature sonore de Pantera.

Pour sa part, Anselmo n’était que trop désireux de décorer l’attaque rythmique brutale de Darrell avec des rugissements caverneux déclamant des paroles impétueuses et responsabilisantes qui défient tous les comédiens.

Ce faisant, il abandonna pratiquement son impressionnante gamme de chant mélodique (à l’égal du grand Rob Halford), n’atteignant que les registres supérieurs sur “Shattered” (un retour plutôt mal placé à l’ère du power metal) et la majestueuse complainte “Cemetery Gates”, qui, des années plus tard, servira malheureusement de requiem pour la mort prématurée de Darrell.

Le batteur Vinnie Paul a presque réussi à égaler la fête du coming-out de son petit frère avec une dextérité percussive jusqu’alors inconnue, et le bassiste Rex Brown a non seulement réussi à suivre le tour de force à six cordes de Darrell, mais il a aussi renforcé la fin du groupe avec une puissance de frappe supplémentaire.

C’est ainsi que, dans ce que l’on peut vraiment qualifier de rituel collectif de catharsis musicale, les membres de Pantera ont renaît comme des Cowboys from Hell, définissant simultanément un sous-genre entièrement nouveau dans le processus : le groove metal.

L’impact de l’album a été tel qu’il a été réédité à l’occasion de son 20e anniversaire, avec trois disques distincts :

Le premier contient une remasterisation complète du set original.

le second regroupe 12 enregistrements live, dont sept (enregistrés lors de l’événement de l’industrie musicale du Forum des fondations en 1990) n’ont jamais été publiés auparavant.

le troisième rassemblait les démonstrations d’albums les plus importantes (la plupart d’entre elles sont très fidèles aux versions de l’album, bien que “Shattered” se vante d’une intro qui a été abandonnée par la suite – “Cemetery Gates” n’a toujours pas l’intro qu’il avait) plus une sortie d’album jamais entendue appelée “The Will to Survive”, qui, avec son riff de heavy metal plus traditionnel et la prédominance de la voix mélodique d’Anselmo.


– Phil Anselmo (chant)
– Dimebag Darrell (guitare)
– Vinnie Paul (batterie)
– Rex  Brown (basse)


1. Cowboys From Hell
2. Primal Concrete Sledge
3. Psycho Holiday
4. Heresy
5. Cemetery Gates
6. Domination
7. Shattered
8. Clash With Reality
9. Medecine Man
10. Message In Blood
11. The Sleep
12. The Art Of Shredding

Stay Tuned

@Doc Olivier


How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 1

No votes so far! Be the first to rate this post.

Get The Vinylestimes APP !