Hexecutor – Beyond any Conception of Knowledge – Dans les bacs le 25 Septembre.

Cela fait quatre longues années qu’HEXECUTOR a sorti son premier album, Poison, Lust and Damnation, d’une étonnante maîtrise.

Le “choc” n’est pas tant que le quatuor français soit sorti de nulle part – en effet, ils avaient fait des vagues dans l’underground avec leur première démo en 2012 et surtout le Hangmen of Roazhon EP deux ans plus tard mais plutôt qu’il existe un groupe qui apporte une touche indéniablement authentique mais aussi unique au speed metal et au thrash classiques du milieu des années 80.

HEXECUTOR n’essayait pas de réinventer le langage, il essayait simplement d’élargir un peu le lexique, et il l’a fait avec un aplomb étonnant sur Poison, Lust and Damnation.

Mais, maintenant reposé (et sauvage !), HEXECUTOR revient avec un disque encore plus audacieux dans leur deuxième album tant attendu, Beyond Any Human Conception of Knowledge.

Si son prédécesseur, non moins important, a poussé les troupes traditionnels, Beyond Any Human Conception of Knowledge les renverse complètement !

1. Buried Alive With Her White Silk Dress
2. Ker Ys 04:38
3. Eternal Impenitence
4. Tiger Of The Seven Seas
5. Belzebuth’s Apocryphal Mark
6. Brecheliant
7. Danse Macabre
8. Kroez Er Vossen

Date de Sortie : 25 Septembre 2020
Label : Dying Victims Productions

Tout cela est reconnaissable à HEXECUTOR mais tourbillonnant dans leur vieux chaudron de Slayer, Razor, Destruction, Sepultura et Merciless, c’est une passion pour le hard rock classique et le heavy metal, enrobée dans le sentiment de Blood Fire Death de Bathory et Into Glory Ride de Manowar.

Ainsi, cette deuxième frappe est beaucoup plus EPIC, le tout sans chercher à être “épique” au sens péjoratif du terme.

HEXECUTOR touche même à des piliers du black metal et du death metal tout aussi classiques que Morbid Angel, Sweden’s Dawn, et les premiers Necrophobic, Darkthrone, Gorgoroth et Satyricon… mais là encore, le simple fait d’écouter Beyond Any Human Conception of Knowledge témoigne de la manière encore sauvage dont le groupe se comporte sur grand écran.

Ralentir ne signifie pas se dégonfler, et la diversité peut être une chose merveilleuse lorsqu’elle est gérée avec soin et classe.

En un mot, magique !

De même, un enregistrement aussi important que Beyond Any Human Conception of Knowledge est sous-tendu par une thématique profonde et réfléchie, en rapport direct avec la patrie d’HEXECUTOR.

Comme le heavy metal est un excellent moyen de raconter des légendes et des histoires épiques, HEXECUTOR a choisi de glorifier la beauté de son folklore avec un album concept basé exclusivement sur des mythes, des faits historiques et des contes fantastiques entretenus par la tradition orale et recueillis par des auteurs, des folkloristes et des poètes tels qu’Anatole Le Braz, Paul Sébillot ou François Cadic.


Il convient de répéter que Beyond Any Human Conception of Knowledge est un événement d’une importance capitale, et qu’il est convenablement mis en valeur par une œuvre d’art étonnante de Jon Whiplash de Skelethal. HEXECUTOR a livré ici un classique moderne !

Stay Tuned

@Doc Olivier


How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Get The Vinylestimes APP !