ARTILLERY – Nouvel album “X” le 7 mai prochain sur Metal Blade. Ecoutez “IN THRASH WE TRUST”

X a été enregistré au Medley Studio à Copenhague, au Danemark, avec le producteur Søren Andersen, avec qui le groupe a travaillé sur chaque album depuis When Death Comes en 2009.

En plus de son travail de production, Andersen a contribué aux claviers de “The Ghost Of Me”, ajoutant également quelques effets à quelques autres chansons, et le groupe a recruté ses chauffeurs/merchmen pour contribuer aux chœurs sur quatre titres.

1. The Devils Symphony
2. In Thrash We Trust
3. Turn up the Rage
4. Silver Cross
5. In Your Mind
6. The Ghost of Me
7. Force of Indifference
8. Varg I Veum
9. Mors Ontologica
10. Eternal Night
11. Beggars in Black Suits

Michael Bastholm Dahl – vocals
Michael Stützer – guitars
Kræn Meier – guitars
Peter Thorslund – bass
Josua Madsen – drums

Avec ce disque en boîte, le groupe peut commencer à envisager la suite, en espérant que la pandémie de coronavirus passe bientôt pour qu’ils puissent reprendre la route, mais c’est aussi le moment de réfléchir à ce qu’ils ont accompli à ce stade de leur longue carrière.

“C’est un sentiment formidable et impressionnant d’avoir été en activité pendant près de quarante ans. Je suis si heureux et si chanceux de pouvoir faire ce que j’aime le plus, faire des albums et des tournées pour nos formidables fans.

Si quelqu’un m’avait dit il y a quarante ans que j’aurais fait dix albums et joué dans plus de soixante pays différents, je ne l’aurais pas cru.”

Au milieu des années 1980, les Danois d’Artillery se sont imposés comme étant à la pointe du mouvement thrash, et près de quarante ans plus tard, ils continuent de détruire.

De retour avec leur dixième album, X, ils prouvent une fois de plus qu’ils n’ont pas raté une étape, en livrant un disque impitoyablement lourd, accrocheur et de pur métal en fusion.

“Nous voulions avoir les marques de fabrique typiques d’Artillery, comme les riffs et les lignes de crochet dans la combinaison habituelle avec l’agression et la mélodie.

Nous essayons toujours de combiner le thrash metal mélodique avec des éléments des sons lourds des années 70 et 80, et cette fois avec de nouveaux éléments dans certaines chansons”, explique le guitariste Michael Stützer.

Nous n’avons pas besoin de nous surmener lorsque nous écrivons un disque, car nous aimons ce que nous faisons”.

Stay Tuned

@Doc Olivier



How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Related Posts

Get The Vinylestimes APP !