👉 [Chronique] – Winding Road – Winding Road (2021) by Denis Labbé.

5
(10)


01. It’s a Matter Of Survival
02. Summertime
03. Call On Me
04. I Lost You
05. Out Of Control
06. Stranger In The Night
07. Take Me As I Am
08. On My Own Again
09. Shooting Star
10. Gotta Get Close To You
11. Before It All Falls Down
12. We Can Run Away

Jonas Tyskhagen: Lead Vocals
Magnus Åkerlund: Guitar, Bass, Keyboards, Background Vocals
Jan Hedlund: Drums, additional Keyboards, Background Vocals
 
Label : AOR HEAVEN
 

Nouvelle sensation suédoise, Winding Road est un jeune groupe formé par Magnus Åkerlund (guitares, basse, claviers) et Jan Hedlund (batterie, claviers) en 2018, auxquels s’est adjoint le chanteur Jonas Tyskhagen (par ailleurs batteur dans le groupe de death metal Incardine).

Après avoir publié trois chansons sur les réseaux sociaux, ils enregistrent ce premier album signé par AOR Heaven, ce qui vous indique immédiatement quelle musique de qualité nous offrent ces Suédois.

A l’instar de leurs compatriotes de Perfect Plan, le trio œuvre dans un (hard) rock mélodique situé entre Toto et Survivor.

En douze titres, l’auditeur reçoit sa dose de riffs efficaces qui l’emportent dans leur danse enjouée : l’irrésistible « Stranger In The Night » dont l’équilibre entre guitares et claviers est parfaite, le sautillant : « Summertime » qui évoque les excellents Alien ou encore le tempo médium « It’s a Matter Of Survival » qui ouvre avec bonheur cet album sans aucune faute de goût.

Associant l’efficacité des groupes américains au sens de la composition suédois, Winding Road livre des morceaux intelligents, qui devraient plaire aux amateurs du genre, tant ils frappent juste : « On My Own Again » et « Out Of Control ».

Le groupe sait lâcher les chevaux, lorsque nécessaire, comme le prouve le hard rock : « Gotta Get Close To You » dont les sonorités d’orgue apportent une chaleur aux riffs.

Avec un sens évident de la mélodie, Winding Road développe de superbes chansons aux refrains chantants : la superbe « Call On Me » qui n’a rien à envier aux meilleurs titres du genre, l’entrainante « Shooting Star » qui s’inscrit dans la lignée de Hardline ou « We Can Run Away » qui clôt avec justesse cet album.

Quelques jolies ballades sont également de la partie, telle l’émouvante : « I Lost You » subtilement arrangée ou « Take Me As I Am » habillée par des claviers bien équilibrés qui appuient des mélodies vocales raffinées.

Ce premier album est un coup de maître qui se doit d’agrémenter votre discothèque, si vous avez l’oreille musicale.

@Denis Labbé



How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 10

No votes so far! Be the first to rate this post.

Related Posts

Get The Vinylestimes APP !