👉 [Chronique] – UFO – Lights Out (1977) by Denis Labbé.


1. Too Hot to Handle
2. Just Another Suicide
3. Try Me (Mogg / Michael Schenker) – 4 min 49 s
4. Lights Out
5. Getting’ Ready (Mogg / schenker) – 3 min 46 s
6. Alone Again or (Bryan MacLean) – 3 min 00 s
7. Electric Phase
8. Love to Love

 
Label: Chrysalis
 

Cinquième album studio de UFO, Lights Out est sans doute l’album de la période Michael Schenker le plus équilibré et le plus apprécié par les fans du groupe. C’est également le premier à intégrer Paul Raymond (ex Chicken Shack et Savoy Brown) en lieu et place de Danny Peyronel.

La production, confiée à Ron Nevison qui vient de travailler sur le Nightlife de Thin Lizzy, est claire, dynamique et intègre des arrangements de cordes, ce qui colore les morceaux et les rend plus chaleureux.

Plusieurs classiques du groupe émanent de cet excellent album, à commencer par le mid tempo « Too Hot to Handle » au refrain fédérateur et au riff groovy qui nous montre un Michael Schenker au sommet de son art. L’enjoué « Lights Out », à la fois épais et mélodique, sort également du lot, grâce à ses cavalcades soutenues par un clavier inspiré et une guitare heavy.

Tout aussi excellent, « Love to Love » est une longue ballade mélancolique, aux longues plages instrumentales et aux arrangements de grande qualité, qui nous montre une nouvelle face de cette formation.

A côté de ces incontournables, d’autres pépites cueillent l’auditeur, comme cet étonnante « Alone Again or » qui lorgne du côté de The Who et de la pop anglaise, tout en s’appuyant sur des mélodies hispanisantes.

Cette reprise du groupe Love s’intègre parfaitement à l’ensemble pour devenir une chanson de UFO. Dans une veine assez proche, « Just Another Suicide » mêle piano et guitares, pour un titre pop rock traversé par de jolies mélodies et des soli de grande qualité. La voix de Phil Mogg est particulièrement en forme.

Plus hard rock, l’excellent « Electric Phase » annonce la couleur grâce à un riff distordu auquel répond un orgue chaud et agressif. Ce titre prend toute son ampleur en concert et mérite d’entrer dans la liste des meilleures compositions du groupe.

Autre morceau carré, le hard rock « Getting’ Ready » n’est pas aussi simple qu’au premier abord. Ses premiers couplets, binaires, laissent place à un refrain mélodique qui ouvre ensuite sur plusieurs changements de rythmes.

A l’opposé, la ballade « Try Me », appuyée par des cordes et agrémentée d’un piano, touche par sa mélancolie et sa justesse. Le groupe s’y montre poignant et n’hésitera pas à la reprendre en concert pour le plus grand bonheur des fans.

Lights Out est un des grands albums de hard rock à posséder absolument.

@Denis Labbé



How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 16

No votes so far! Be the first to rate this post.

Related Posts

Get The Vinylestimes APP !