👉 [Chronique] – Lee Aaron – Lee Aaron (1987) by Denis Labbé.


1. Powerline
2. Hands Are Tied
3. Only Human
4. Empty Heart
5. Number One
6. Don’t Rain on My Parade
7. Goin’ Off the Deep End
8. If This Is Love
9. Eye for an Eye
10. Heartbeat of the World
11. Dream with Me

 
Label: Attic
 

Après le succès de Call of the Wild, Lee Aaron poursuit son virage FM, en proposant un album calibré pour les radios et les télévisions spécialisées.

Une nouvelle fois, tous les musiciens ont été remerciés, sauf John Albani et c’est le producteur Peter Coleman (Pat Benatar) qui s’occupe du son. Celui-ci, aseptisé, est gorgé de claviers et de chœurs, qui viennent épaissir refrains et couplets.

Les titres sont donc assez attendus, parfaitement ajustés, comme le subtil « Hands Are Tied » co-écrit par Joe Lynn Turner (ex Rainbow, qui vient de travailler pour Jimmy Barnes et Bonfire).

Le chanteur prête aussi main forte sur le superbe « Powerline » aux sonorités proches de Bon Jovi et sur le FM « Number One », assez moyen et attendu.

On est donc loin de Metal Queen, comme le prouvent les power ballads « Heartbeat of the World » (co-écrit par Julia Downes compositrice pour Saga, Meat Loaf ou Sheena Easton et Johnny Warman) qui voit Lee Aaron se rapprocher de Pat Benatar, et « If This Is Love » encore plus FM, co-écrite par Carl Wilson (Beach Boys) et R. W. Johnson.

Plus anecdotique, « Dream with Me » clôt l’album assez mollement et sortira pourtant en single.

Heureusement que quelques titres sont plus enlevés, comme le hard FM « Empty Heart » qui donne envie de taper du pied, le dansant et très pop « Goin’ Off the Deep End » ou le rock FM « Don’t Rain on My Parade » qui s’appuie sur des claviers en reléguant les guitares au second plan.

Ces tendances AOR sont omniprésentes, nous proposant des compositions surtout basées sur le chant et des nappes de claviers éclatantes, comme sur « Only Human » et « Eye for an Eye ».

Ce grand écart pris avec les premiers albums permet à cet album d’entrer dans les charts de plusieurs pays, notamment au Canada et en Allemagne, et à quatre singles d’en être extraits.

Si cet album est cohérent, typiquement AOR, il n’est pas mon préféré, en dépit de quelques bonnes chansons.

@Denis Labbé




How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 19

No votes so far! Be the first to rate this post.

Related Posts

Get The Vinylestimes APP !