👉 [Chronique] – Tygers Of Pan Tang – Majors & Minors (2021) by Denis Labbé.

5
(12)


1. Only The Brave
2. Destiny
3. She
4. Never Give In
5. Worlds Apart
6. Glad Rags
7. Let It Burn
8. White Lines
9. The Devil You Know
10. Keeping Me Alive
11. Hot Blooded
12. Damn You!
13. Spoils Of War (Orchestral Mix)
14. What You Say
15. Plug Me In

LABEL: Mighty Music

Depuis quelques années et l’arrivée du chanteur Jacopo Mielle sur l’album Animal Instinct (2008), Tygers Of Pan Tang a retrouvé tout son mordant, ce qui s’est concrétisé par des albums de grande qualité. Majors & Minors tient donc à revenir sur cette période afin de proposer les meilleurs morceaux du groupe sortis en quinze ans, ainsi qu’une version alternative et deux inédits.

De cet album du renouveau, seuls deux morceaux ont été conservés : le rapide « Let It Burn » qui annonçait un avenir meilleur et le groovy « Hot Blooded » au riff très australien. D’Ambush (2012), deux morceaux ont été également choisis : le mid-tempo hispanisant « She » qui propose une belle plage mélodique et le heavy « Keeping Me Alive » au riff efficace.

On le comprend, l’accent a plutôt été mis sur les deux opus suivants, bien meilleurs et plus cohérents.

L’album débute par l’excellent « Only The Brave », extrait de Tygers Of Pan Tang (2016) qui ouvre les hostilités de la meilleure des manières. L’auditeur est aussitôt entraîné par les riffs tourbillonnants qui annoncent le chant de Jacopo Meille, l’un des chanteurs les plus en vue du circuit.

De ce même album sont proposés trois autres titres. Tout d’abord le rapide « Never Give In » dont le son de guitares nous ramène à la période New Wave Of British Heavy Metal, mais aussi le groovy « Glad Rags » qui donne envie de taper du pied, ainsi que le sombre « The Devil You Know » qui fermait la marche sur l’album original.

Le dernier album studio en date, Ritual (2019), est aussi de la partie, avec cinq titres, dont « Spoils Of War » qui bénéficie d’une orchestration, ce qui lui donne une nouvelle épaisseur.

Est aussi présent le speed « Worlds Apart » qui ouvrait de fort belle manière les hostilités, avec son riff tourbillonnant et son refrain mélodique. « Destiny » joue sur une belle osmose entre mélodies vocales et riffs maîtrisés, afin de nous offrir un superbe mid-tempo au refrain ciselé qui ne nous lâche plus, tandis que l’ancien single « White Lines » apparaît comme une superbe carte de visite, représentative de cette réussite.

Quant à « Damn You! », c’est une petite bombe de heavy metal qui nous rappelle la période Spellbound.

En cadeau bonus, « What You Say » qui apparaissait en face B du single « Only The Brave » et « Plug Me In », face B de « Never Give In ». Le premier est une chanson au riff sautillant et le second, un petit brûlot rapide, gorgé de groove, au refrain efficace. Deux bons titres qu’il aurait été dommage de passer quasiment sous silence.

Majors & Minors est un joli condensé du nouveau Tygers Of Pan Tang dont le retour sur le devant de la scène est une vraie réussite, ainsi que peuvent en témoigner ses superbes performances en concert.

@Denis Labbé




Denis Labbé
Chroniqueur
A propos :  Ecrivain et chroniqueur, Denis a plongé dans le metal dès l’adolescence. Il a vite compris qu’il faisait moins de bruit en écrivant qu’en chantant.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 12

No votes so far! Be the first to rate this post.

Related Posts

Get The Vinylestimes APP !