👉 [Chronique] – Tublatanka – Skúsime to cez vesmír (1987) by Denis Labbé.


1. Vo veľkej škole dní
2. Šlabikár II
3. Neváham…
4. Dotyk rúžom na pohár
5. Skúsime to cez vesmír
6. Dnes”
7. Mám byť iný
8. Veľké nádeje
9. Už som váš
10. Tuláčik s dobrou povesťou

Label: Opus Records
 

Tublatanka est un groupe slovaque créé en 1982 à Bratislava, à une époque où la Tchécoslovaquie se trouvait derrière le rideau de fer et où le rock, le hard rock et le metal n’y étaient pas en odeur de sainteté.

Skúsime to cez vesmír est son deuxième album. Il s’inscrit dans une lignée assez mélodique, entre le hard rock de Scorpions et le rock, comme le laisse entendre le premier morceau « Vo veľkej škole dní ». Le chant en slovaque apporte une touche exotique à cette musique basée sur des riffs assez simples et une assise basse-guitare carrée.

Si la production est parfois un peu sourde, le groupe sait construire des titres efficaces comme le groovy « Neváham… » qui s’inscrit dans la lignée de certains morceaux de Baron Rojo ou le mid tempo « Veľké nádeje » au riff sautillant qui conduit à un long solo, certes un peu simple, mais qui correspond au style de ce hard rock qui possède encore quelques accroches avec les années 1970.

Une partie des morceaux lorgne d’ailleurs sur le rock mélodique issu de cette décennie, comme avec « Šlabikár II » ou « Už som váš », deux titres un peu moins inspirés, mais qui s’appuient sur des motifs répétitifs. En revanche, « Dotyk rúžom na pohár » est bien plus consistant.

Sorte de ballade rock, cette chanson possède une subtile mélancolie portée par un chant de qualité. Pourtant, c’est une fausse ballade, « Dnes », qui remporte la majorité des suffrages, avec sa première partie au piano et ses accélérations portées par de gros riffs et des harmoniques. Un hit du groupe.

Certains titres sont plus énervés, comme le rapide « Skúsime to cez vesmír » qui lorgne sur le heavy metal avec son rythme rapide et un chant plus aigu. Le refrain, mélodique, permet d’emporter l’adhésion du public qui en fait un des morceaux les plus connus du groupe.

Cette tendance à mêler gros riffs et lignes vocales soignées se retrouve sur l’excellent « Mám byť iný » au riff entraînant et au refrain entêtant qui donne envie de chanter avec le groupe. L’opus se clôt sur le nuancé « Tuláčik s dobrou povesťou » qui alterne les rythmes, passant d’envolées lyriques à des passages plus calmes, jusqu’à un beau refrain à plusieurs voix soutenu par un riff inspiré.

Considéré comme l’un des cinq meilleurs albums de rock slovaque, tous styles confondus, Skúsime to cez vesmír mérite d’être découvert.

Les productions du groupe sont disponibles sur les sites de vente et l’on peut même trouver leur prestation au concours de l’Eurovision en 1994, même s’il ne reste que le chanteur guitariste du trio originel.

@Denis Labbé





Denis Labbé
Chroniqueur
A propos :  Ecrivain et chroniqueur, Denis a plongé dans le metal dès l’adolescence. Il a vite compris qu’il faisait moins de bruit en écrivant qu’en chantant.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 13

No votes so far! Be the first to rate this post.

Related Posts

Get The Vinylestimes APP !