👉 [Chronique] – Ratt – Invasion of your Privacy (1985) by Denis Labbé.


1. You’re in Love
2. Never Use Love
3. Lay It Down
4. Give It All
5. Closer to My Heart
6. Between the Eyes
7. What You Give Is What You Get
8. Got Me on the Line
9.You Should Know by Now
10. Dangerous but Worth the Risk

Label : Atlantic


Après la réussite de leur premier album, Out Of The Cellar (1984) qui s’est vendu à plus de trois millions d’exemplaires aux Etats-Unis, Ratt entre une nouvelle fois en studio avec le producteur Beau Hill.

L’équipe est donc la même jusqu’à l’ingénieur du son, ce qui permet aux fan de se trouver en terrain connu. La musique du groupe n’a d’ailleurs pas changé.

Les tempos médiums dominent ce hard rock teinté de glam, aux refrains simples et aux riffs efficaces, que viennent éclairer les soli de Warren de Martini et Robbin Crosby, deux guitaristes sous-estimés.

Avec ce deuxième album, Ratt assoie son style, ce qui est évident dès les premières notes de l’entraînant « You’re in Love » au riff groovy et aux lignes vocales immédiatement identifiables.

Comme souvent avec Ratt, le refrain est réduit à sa plus simple expression, mais cela convient parfaitement au style du groupe, surtout qu’il est épaissi par des chœurs savamment dosés.

La production, dynamique et contrastée, permet de saisir chaque élément des morceaux, comme sur « Give It All » qui s’inscrit dans la lignée du premier titre et donne envie de secouer la tête en cadence.

Le groupe montre tout son talent de composition sur des chansons comme la pétillante « Got Me on the Line » aux consonances glam metal ou la dansante « Dangerous but Worth the Risk » qui ferme la deuxième face avec son entrain communicatif et son refrain qui donne envie de chanter à tue-tête.

Les effets sur la voix, ainsi que les soli, colorent l’ensemble afin d’y apporter une ambiance positive.

C’est sans doute cet enthousiasme communicatif qui a fait le succès du groupe, comme le confirme le carré « What You Give Is What You Get » qui nous pousse à taper du pied et à secouer la tête en rythme, tandis que l’enivrant « Never Use Love » nous assène un riff qui demeure dans l’oreille longtemps après la fin du morceau.

Pourtant, c’est sans doute le subtil « You Should Know by Now » qui emporte les suffrages grâce à son refrain porté par des chœurs soignés et éclatants.

Même lorsque le tempo ralentit, l’impact des compositions est toujours aussi important. L’insidieux « Between the Eyes » nous cueille sans que l’on s’en aperçoive, pendant que le refrain de « Lay It Down » nous emporte dans sa danse.

Même la fausse ballade « Closer to My Heart » possède un charme indéniable, porté par les arrangements vocaux et les harmonies de guitares.

Invasion of your Privacy est indéniablement l’une des pépites de l’année 1985. Il est rassurant de se rendre compte que ses morceaux ont parfaitement traversé le temps et demeurent toujours aussi attirants.

@Denis Labbé





Denis Labbé
Chroniqueur
A propos :  Ecrivain et chroniqueur, Denis a plongé dans le metal dès l’adolescence. Il a vite compris qu’il faisait moins de bruit en écrivant qu’en chantant.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 17

No votes so far! Be the first to rate this post.

Related Posts

Get The Vinylestimes APP !