30 Août 1987 – RATT – Monsters Of Rock – FCP Stadion, Pforzheim, Germany By Dark Metal.

5
(14)

Remontons le temps vers cette belle année 1987, pour vous faire vivre par procuration un moment inoubliable.

Tout d’abord, les « Monsters Of Rock », dont le 1er sanctuaire fut Donington Park en 1980, devint très rapidement le festival de référence concernant le METAL.

Dès 1983, une déclinaison de ce merveilleux rendez-vous fut initiée en Allemagne sur deux dates. A cette époque, j’étais encore un jeune homme fortement « chevelu » et très résolu à vivre enfin une expérience unique.

Je décidai donc avec mon poto Fredo de partir à l’aventure avec mon sac à dos direction l’Allemagne.

Août 1987 : Durant 20 jours nous avons profité de l’accueil de divers métalleux allemands et quelques orgies plus tard, nous voilà au fameux 30 Août devant l’entrée du FCP Stadion de Pforzheim.

Comment décrire cette apocalypse d’une autre époque bien loin d’un HELLFEST hyper structuré !

C’est impressionnant, le festival est blindé avec une immense scène unique qui se distingue à l’horizon. L’ambiance est terrible, les Metalleux allemands sont festifs à souhait (la mode semble au vin coupé au Fanta dans d’horrible jerrican !!  j’ai gouté et j’ai bien gerbé !),

DEEP PURPLE qui est en tête d’affiche délivre un show magnifique et DIO est divin comme toujours mais reculons de quelques heures pour revivre l’ambiance hystérique du public à l’entrée du groupe très attendu RATT !

Les Américains sont au sommet de leur gloire après trois albums multi-platine.

Ils attaquent direct par 3 hits imparables :

 « Lay it down », « Your in love » et « Wanted Man ».

L’enchaînement est parfait et les titres cartonnent vraiment bien en live ; Warren nous gratifie de très belles interventions.

Après un « Sweet Cheater » très énergique, le groupe enchaîne avec « You Should Know by Now » sous les acclamations de la foule présente. RATT déroule et le public reprend en chœur le refrain de cet excellent morceau ; c’est un triomphe !

« Dance », « Drive me Crazy » et « Slip of the lip », trois titres de l’album « Dancing Undercover », dont le groupe fait la promotion, sont interprétés avec conviction et énergie. Les interventions de Warren sont toujours à propos avec une rythmique groovy à souhait qui envoie…

Les rappels, sans trop se faire attendre devant un public ultra réceptif, sont sans surprise avec le hit du groupe « Round And Round » repris en chœur par des milliers de voix ainsi que le nouveau single « Body Talk » dans une version sur vitaminée permettant de clôturer une belle prestation.

Un gig globalement réussi malgré un son quelque peu étouffé et un groupe légèrement statique, hormis Juan Croucier courant un peu partout !

Retour à cette bonne année 2022 où je repense avec nostalgie à ce souvenir particulier car je n’aurai hélas vu qu’une seule fois RATT en concert, ce fameux 30 Août 1987.

Stay Tuned

@Doc Olivier


How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 14

No votes so far! Be the first to rate this post.

Related Posts

Get The Vinylestimes APP !

2 Commentaires

  1. Merci à toi DARKMETAL de nous faire partager ces époques de concerts que nous n’avons pas connus pour certains d’entre nous bien trop jeunes. De nous plonger dans l’ambiance des années 80. Hâte de lire d’autres souvenirs…

Les commentaires sont fermés.