👉 [Chronique] – Samson – Head On (1980) by Denis Labbé.

5
(18)


1. Hard Times
2. Take It Like a Man
3. Vice Versa
4. Manwatcher
5. Too Close to Rock
6. Thunderburst
7. Hammerhead
8. Hunted
9. Take Me to Your Leader
10. Walking Out on You

Label : GEM / RCA

Deuxième album de ce groupe de la New Wave Of British Heavy Metal, Head On est le premier avec le chanteur Bruce Bruce qui, plus tard, sera engagé par Iron Maiden sous le nom de Bruce Dickinson.

Pour l’anecdote, le batteur Thunderstick (alias Barry Graham Purkis) fut batteur d’Iron Maiden en 1977-1978, ce qui s’entend sur l’instrumental « Thunderburst » que Steve Harris reprendra en le nommant « The Ides of March » sur Killers (1981) tout en s’en attribuant la paternité unique…

Head On nous propose un mĂ©lange de hard rock chaud et gorgĂ© de groove et de heavy metal acĂ©rĂ©, dominĂ©s par la guitare inspirĂ©e de Paul Samson et par des refrains soignĂ©s et mĂ©lodiques signĂ©s Bruce Bruce, ainsi que nous le montre le complexe « Hunted Â».

Ainsi, l’album dĂ©bute par « Hard Times Â», un morceau enjouĂ©, au riff entĂŞtant, qui puise dans le hard rock ses motifs et ses lignes vocales. Le travail de la section rythmique est remarquable, comme sur l’excellent « Vice Versa Â» au groove irrĂ©sistible et aux arrangements fins. Samson y montre une rĂ©elle qualitĂ© d’écriture.

Plus heavy, « Hammerhead Â» annonce ce que Bruce Dickinson composera comme lignes vocales pour Iron Maiden quelques annĂ©es plus tard. On se dit alors que Samson aurait pu avoir une trajectoire bien diffĂ©rente avec une meilleure promotion, surtout qu’il propose aussi de longs titres tirant sur le metal progressif comme le subtil « Walking Out on You Â» qui clĂ´t cet album de belle manière.

Cela se confirme avec l’excellent « Manwatcher Â» au riff complexe qui mĂŞle intelligemment metal et hard rock, tandis que le torturĂ© « Take Me to Your Leader Â» fait exploser le mur du son en passant en revue diffĂ©rents styles, tout en jouant sur des changements d’intensitĂ© pour mieux surprendre l’auditeur.

Plus classiques, le groovy « Take It Like a Man Â» rapproche Samson de leurs compatriotes de Vardis avec un hard boogie torride, alors que « Too Close to Rock Â» sonne plus amĂ©ricain en Ă©voquant certains morceaux de Ted Nugent.

Les rĂ©Ă©ditions de 2001 et 2013  proposent deux inĂ©dits. Tout d’abord « Angel with a Machine Gun Â», un hard rock remuant, aux influences boogies, portĂ© par un joli refrain et traversĂ© par un groove communicatif. « Kingsway Jam Â» est une improvisation sur laquelle Bruce se prend pour Robert Plant, tandis que le groupe s’appuie sur un boogie blues classique, qui complète parfaitement le morceau prĂ©cĂ©dent et sur lequel Paul Samson dĂ©veloppe de jolis soli.

Head On est un bon album, représentatif de cette période féconde, mais qui souffre d’une production un peu plate, comme beaucoup de créations de cette vague.

@Denis Labbé





Denis Labbé
Chroniqueur
A propos :  Ecrivain et chroniqueur, Denis a plongĂ© dans le metal dès l’adolescence. Il a vite compris qu’il faisait moins de bruit en Ă©crivant qu’en chantant.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 18

No votes so far! Be the first to rate this post.

Related Posts

Get The Vinylestimes APP !