👉 [Chronique] –The Georgia Thunderbolts – Can We Get A Witness (2021) by Denis Labbé.

4.3
(55)

1. Take It Slow
2. Lend A Hand
3. So You Wanna Change The World
4. Looking For An Old Friend
5. Spirit Of A Workin’ Man
6. Midnight Rider
7. Be Good To Yourself
8. Half Glass Woman
9. Dancin’ With The Devil
10. Can I Get A Witness
11. Walk Tall Man
12. Its Alright
13. Set Me Free

Label : Mascot Records

Après un premier album autoproduit Southern Rock From Rome (2019) et un EP en forme de carte de visite sur le label Mascot Records l’année suivante, The Georgia Thunderbolts nous revient avec ce nouvel opus gorgé de southern rock, de blues et de hard rock.

A grands coups de riffs graisseux, le quintet de Rome, dans l’état de Georgie, nous cueille dès « Take It Slow » pour ne plus nous lâcher jusqu’à la dernière note de « Set Me Free ».

En treize morceaux nourris aux mélodies de Lynyrd Skynyrd : le subtil « Looking For An Old Friend », à la finesse de Molly Hatchet : le moderne « Spirit Of A Workin’ Man » et à la puissance de Blackfoot : l’énorme « Can I Get A Witness », le groupe nous réconcilie avec un genre un peu oublié et qui mérite de revenir sur le devant de la scène.

L’ensemble est gorgé d’un groove issu du blues rock : « Lend A Hand », qui nous ramène parfois aux ambiances de Creedence Clearwater Revival : « Midnight Rider » et « Be Good To Yourself », tout en se rappelant aux origines du genre avec cet harmonica qui évoque les classiques du genre : « Half Glass Woman ».

Ces rythmes chaloupés sont irrésistibles et s’inscrivent parfaitement dans notre époque avec un son épais et clair, tout en générant une certaine nostalgie propre au genre.

Du blues, le groupe tire aussi une capacité à nous ensorceler, en développant des motifs mélancoliques comme sur « Set Me Free » porté par un riff original et une voix envoûtante.

Lorsqu’une dose de country s’y ajoute, cela donne une ambiance de feu de camp au milieu du désert : « Dancin’ With The Devil » ou une propension à nous entraîner dans une danse folle : le sautillant : « Its Alright ».

Can We Get A Witness est l’album idéal pour réchauffer vos soirées automnales tandis que l’air se rafraîchit. Un vrai coup de cœur.

@Denis Labbé




Denis Labbé
Chroniqueur
A propos :  Ecrivain et chroniqueur, Denis a plongé dans le metal dès l’adolescence. Il a vite compris qu’il faisait moins de bruit en écrivant qu’en chantant.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4.3 / 5. Vote count: 55

No votes so far! Be the first to rate this post.

Related Posts

Get The Vinylestimes APP !