Praying Mantis – Bio – Photos – Interview au Sweden Rock Festival – Juin 2022

5
(1)

L’interview et les photos :


L’interview au Sweden Rock Festival:


La Biographie et des extraits:

Praying Mantis a vu le jour en 1977 lorsque les frères hispano-grecques Tino et Chris Troy ont fondé le groupe et enregistré une démo qui a été très bien accueillie par la scène Heavy Metal britannique.

Le célèbre DJ Neal Kay jouait souvent leurs chansons et grâce à son soutien, trois des titres de la démo ont finalement été publiés en 1979 sous la forme d’un maxi-single intitulé “The Soundhouse Tapes”.

Un autre morceau de démo a ensuite été inclus dans la compilation “Metal For Muthas”, celle-là même qui a lancé Iron Maiden vers la célébrité !

Praying Mantis a donc pu faire la première partie de la tournée britannique d’Iron Maiden et a ensuite enregistré son premier album avec Dave Potts (ex Ten Years After) à la batterie et Steve Carroll aux guitares et au chant.

“Time Tells No Lies” est toujours considéré comme l’une des meilleures expressions du phénomène New Wave Of British Heavy Metal, même s’il n’a pas connu une grande fortune commerciale.

Le groupe décide alors d’ajouter un nouveau chanteur (l’ex-Grand Prix et plus tard Uriah Heep, Bernie Shaw) et un claviériste afin de donner plus de profondeur à leur son. Avec ce line-up, Praying Mantis enregistre un single “Turn The Tables” et apparaît à nouveau à l’affiche du festival de Reading.

Un nouveau changement de line-up (l’ex-batteur d’Iron Maiden Clive Burr a rejoint le groupe) a également entraîné un changement de nom : sous le nom de STRATUS, le groupe a fait des tournées au Royaume-Uni et a sorti l’album “Throwing Shapes” en 1985.

En 1990, Praying Mantis s’est finalement reformé avec un nouveau line-up comprenant deux autres ex-membres d’Iron Maiden : Paul Di’Anno (au chant) et Dennis Stratton (à la guitare), avec Bruce Bisland à la batterie, grâce à l’intérêt de certains promoteurs japonais qui ont sorti un album live (” Live At Last “) en 1990 enregistré pendant cette tournée.

Le succès remporté dans les pays de l’Est a convaincu le groupe de la possibilité d’une réunion permanente et, avec un line-up renouvelé (le groupe comptait à cette époque l’ancien chanteur de MSG Gary Barden, puis Mark Thompson-Smith et plus tard Tony O’Hora au chant), ils ont sorti six albums studio et un album live.

Après la sortie en 2003 de “The Journey Goes On”, un album qui mettait en vedette différents chanteurs, notamment John Sloman (ex Lone Star) et Dougie White (Malmsteen, Rainbow), le groupe a connu une sorte de hiatus, qui a été rompu à l’été 2007, lorsqu’une nouvelle incarnation du groupe – formée par les frères Troy avec Benjy Reid à la batterie, Andy Burgess à la guitare et Mike Freeland au chant – s’est produite au festival Bang Your Head et plus tard – à l’été 2008 – au Headbanger’s Open Air Festival en Allemagne et au Bloodstock Festival au Royaume-Uni, tout en écrivant et en enregistrant le tout nouvel album studio.

Intitulé “Sanctuary”, le nouvel album a été enregistré à Atlanta, aux États-Unis, sous la direction du producteur/ingénieur Andy Reilly (Asia, The Cult, Bruce Dickinson, FM, etc.). La musique est une fois de plus très personnelle, avec de nombreuses mélodies et chansons.

Le mélange de breaks et de solos de guitare, de voix et de claviers est fantastique, avec une écriture globale de très haut niveau. Ce que nous avons ici est un groupe qui contient quelques musiciens très fins et expérimentés qui ont rassemblé une collection de chansons qui créent un album vraiment classique. Un retour vraiment bienvenu !

Praying Mantis est enfin prêt à sortir son dixième album studio, “Legacy” ! Les premières réactions aux nouvelles chansons ont été exceptionnelles et il y a un véritable buzz qui commence à émerger : ce pourrait être le meilleur album que les Mantis aient jamais fait ! Des mots audacieux pour être sûr, mais c’est plus qu’une simple hyperbole de la maison de disques…

“Legacy” est le premier enregistrement auquel participent les deux nouveaux membres, Jaycee Cuijpers et Hans in’t Zandt (respectivement au chant et à la batterie), qui ont véritablement apporté une nouvelle dimension au processus d’écriture et aux performances musicales.

Avec les guitaristes Tino Troy et Andy Burgess, ils ont joué un rôle déterminant non seulement dans l’écriture des nouvelles chansons, mais aussi dans l’apport d’une nouvelle vision en termes d’ingénierie du son et de production.

L’enregistrement de l’album a été réalisé dans différents studios d’enregistrement en Belgique, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni.

Comme pour l’album précédent, “Sanctuary”, le mixage du nouvel album a été réalisé par Andrew Riley dans son studio d’Atlanta.

Le premier single, “Fight For Your Honour”, sera accompagné d’une vidéo tournée alors que le groupe interprétait la chanson pour la première fois lors de leur performance acclamée au Frontiers Rock Festival II à Milan, en Italie.

L’un des artistes les plus influents et les plus célèbres dans le domaine du rock, Rodney Matthews (Magnum, Diamond Head, Allen/Lande) a été chargé de réaliser la pochette de l’album dans le même style et avec la même qualité époustouflante que tant de fans ont aimé sur les albums originaux des Mantis comme “Time Tells No Lies” et l’album suivant “Predator In Disguise”.

PRAYING MANTIS est heureux d’annoncer leur 11ème album studio, “GRAVITY” ! Après l’accueil positivement chaleureux du dernier album studio du groupe, ” Legacy ” (2015), le nouvel album voit le groupe revenir avec un ensemble inspiré, sans prise de risque ! 

” GRAVITY ” voit le groupe conserver le même line-up présent sur l’album à succès ” Legacy “, avec Jaycee Cuijpers et Hans in’t Zandt (respectivement au chant et à la batterie), qui ont véritablement apporté une nouvelle dimension au processus d’écriture et aux performances musicales. Avec les membres fondateurs Tino et Chris Troy et le guitariste Andy Burgess, ils ont joué un rôle déterminant non seulement dans l’écriture des nouvelles chansons, mais aussi dans l’apport d’une nouvelle vision en termes d’ingénierie du son et de production. 

L’un des artistes les plus influents et les plus célèbres dans le domaine du rock, Rodney Matthews (Magnum, Diamond Head, Allen/Lande) a été chargé de réaliser la pochette de l’album dans le même style et la même qualité époustouflante que ceux que tant de fans ont aimés sur les albums originaux de Mantis comme “Time Tells No Lies”, “Predator In Disguise” et “Legacy”.

Keep it Alive sort le 06 Décembre 2019.

Enregistré en direct au Frontiers Rock Festival V à Milan, le 28 avril 2018, ce tout nouveau cd / DVD live montre PRAYING MANTIS présentant leur album “Gravity”, alors nouveau, devant le public italien.

Il s’agit d’une superbe performance qui présente le groupe dans sa forme absolue, offrant à la foule de nouvelles chansons et plusieurs titres classiques. Un album impressionnant qui met en valeur le répertoire de l’un des groupes de hard rock britannique les plus réguliers.

Qu’il s’agisse de jouer en soutien à leurs dernières sorties, d’écrire de nouveaux morceaux pour la suite de “Sanctuary”, ou de revisiter d’autres chansons de leur vaste back-catalogue, les frères Troy, ainsi que le guitariste Andy Burgess et les nouvelles recrues, John ‘Jaycee’ Cuijpers au chant et Hans In T’ Zandt à la batterie et au chant, restent attachés au mélange de mélodie et de puissance dans leur musique, qui est devenu une marque de fabrique du son Praying Mantis, et, quelque trois décennies après sa formation, le groupe se consacre toujours entièrement au divertissement d’une armée apparemment toujours croissante de fans à travers le monde.

Praying Mantis annonce la sortie de son 12ème album studio, “Katharsis”. L’album voit le groupe de rock britannique de longue date progresser régulièrement depuis les signatures sonores de leur dernier album, “Gravity”.

On retrouve dans “Katharsis” les mêmes membres que sur les deux albums précédents, la chanteuse Jaycee Cuijpers et le batteur Hans in’t Zandt faisant partie intégrante de l’héritage du groupe. Ils ont véritablement apporté une nouvelle dimension au processus d’écriture et aux performances musicales du groupe.

Avec les membres fondateurs Tino et Chris Troy et le guitariste Andy Burgess, qui fait partie du groupe depuis 2008, ils ont joué un rôle déterminant non seulement dans l’écriture des nouvelles chansons, mais aussi dans l’apport d’une nouvelle vision en termes d’ingénierie du son et de production.

En écoutant et en voyant le groupe aujourd’hui, les fans retrouveront à la fois l’esprit et l’énergie du début des années 80 et un style technique qui fait entrer le groupe dans l’ère moderne.

Rainer Kalwitz, l’un des artistes de pochettes d’album les plus connus du rock’n roll, a été chargé de réaliser la pochette de l’album dans le même style et avec la même qualité époustouflante que ceux que tant de fans ont aimés sur les albums originaux de Mantis comme “Time Tells No Lies”, “Predator In Disguise” et “Legacy”.


Les photos du Sweden Rock Festival:


Set List Sweden Rock Festival.

  • Praying Mantis
  • Panic in the Streets
  • Highway
  • Keep it Alive
  • Cry For The Nation
  • Dream On
  • Time Slipping Away
  • Captured City
  • Children Of The Earth

Thanks to Susan and The Sweden Rock Press Staff.

@Doc Olivier

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 1

No votes so far! Be the first to rate this post.

Related Posts

Get The Vinylestimes APP !