👉 [Chronique] – Bullet for My Valentine – Bullet for My Valentine (2021) – Denis LabbĂ©.

4.4
(57)

“Parasite”
“Knives”
“My Reverie”
“No Happy Ever After”
“Can’t Escape The Waves”
“Bastards”
“Rainbow Veins”
“Shatter”
“Paralysed”
“Death By a Thousand Cuts”


Label : Spinefarm

Après la catastrophe artistique de Gravity (2018), Bullet for My Valentine devait absolument redresser la barre. Trop mou, mal arrangé, et lorgnant sur le plus mauvais côté de Linkin Park, Gravity aurait pu annoncer le chant du cygne des Gallois.

Oui, mais voilà, c’était sans compter sur leur volonté de se sortir de l’ornière dans laquelle ils s’étaient eux-mêmes fourrés. Le coup de barre est brutal, dans tous les sens du terme.

Bullet for My Valentine est un album agressif, bourrĂ© jusqu’à la gueule de riffs puissants, nourris au hardcore, au heavy metal et au meilleur du nu-metal. Matthew Tuck n’a jamais chantĂ© de manière aussi violente : « My Reverie Â», nous offrant des prestations si intenses qu’elles nous font oublier l’étiquette de « groupes pour ados Â».

Ici, chacun se lâche, que ce soit le guitariste Michael “Padge” Paget sur le furieux et mĂ©lodique « No Happy Ever After », la section rythmique sur le syncopĂ© « Paralysed » dont certains motifs Ă©voquent Disturbed ou l’ensemble du groupe sur le monstrueux « Parasite ».

L’auditeur est tellement surpris par cette débauche de riffs et de changements de rythmes qu’il peine à admettre l’identité du groupe.

Soutenus par la production dynamique de Carl Bown, les morceaux s’enchaĂ®nent sans jamais nous lâcher. Chaque chanson est un condensĂ© de ce que Bullet for My Valentine sait faire de mieux : « No Happy Ever After Â» nous Ă©tonne par son groove irrĂ©sistible, « Death by a Thousand Cuts Â» nous charme par son mĂ©lange de finesse et de fureur, tandis que « Bastards Â» nous saisit par son entrain communicatif.

Aucun morceau ne paraĂ®t infĂ©rieur aux autres. Du tourbillonnant « Knives Â», au poignant « Rainbow Veins Â», en passant par l’alternatif « Can’t Escape the Waves Â» aux arrangements de toute beautĂ© et l’écrasant « Shatter Â», chaque titre respire la rĂ©ussite et le talent de compositeur de ce groupe qui surprend Ă  tous les Ă©gards.

Bullet for My Valentine m’a scotché, d’autant plus que je n’ai jamais rien attendu de ce groupe.

En abandonnant leurs velléités commerciales, les musiciens nous montrent une profondeur à laquelle on ne s’attendait pas. Chapeau bas !

@Denis Labbé




Denis Labbé
Chroniqueur
A propos :  Ecrivain et chroniqueur, Denis a plongĂ© dans le metal dès l’adolescence. Il a vite compris qu’il faisait moins de bruit en Ă©crivant qu’en chantant.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4.4 / 5. Vote count: 57

No votes so far! Be the first to rate this post.

Related Posts

Get The Vinylestimes APP !