George Lynch – Nouvel album instrumental “Seamless” le 20 Août. Ecoutez “Death By A Thousand Licks”

Le 20 août, George a l’occasion d’ajouter un autre point fort avec la sortie de son tout premier album instrumental “Seamless”.

L’album sort via Rat Pak Records et comprend neuf nouveaux titres et trois titres bonus de Lynch, qui est accompagné du batteur Jimmy D’Anda et du bassiste Eric Loiselle sur l’album. “Seamless” est produit par Lynch et est maintenant disponible en pré-commande dans différentes configurations, ici.

“Seamless est ma tentative de créer un album instrumental à la guitare qui offre quelque chose d’inhabituel par rapport à ce que la plupart des gens attendent d’un album instrumental à la guitare venant d’un déchiqueteur de cheveux des années 80.

Je voulais que le disque soit stimulant mais pas épuisant, qu’il soit personnel sans être complaisant, qu’il comprenne une bonne dose d’histrionique à la guitare et qu’il rende hommage aux maîtres sans donner l’impression que je cherche à être la synthèse de tous les héritages de la guitare qui m’ont précédé.

“Quiver”
“Cola”
“TJ69”
“Death By A Thousand Licks”
“iThink”
“Sharks With Laser Beams”
“Octavia”
“Supersonic Hypnotic Groove Thing”
“Falling Apart”
Bonus Tracks:
“Blue Light Effect”
“House Of Eternal Return”
“The Weight”

Je voulais aussi que la musique sous-jacente soit plus qu’un véhicule pour les solos ; je voulais que les compositions soient capables de se suffire à elles-mêmes”, explique Lynch.

Du riff de guitare entraînant de la première chanson de l’album “Quiver” à l’outro obsédant de la dernière chanson de l’album “Falling Apart”, il est clair que George Lynch cherchait à explorer son écriture et son amour pour la guitare.

Des chansons comme “Cola”, “Sharks With Laser Beams” et “Supersonic Hypnotic Groove Thing” explorent les différents styles musicaux que George aime jouer tout en lui donnant la possibilité d’expérimenter de nouveaux sons à côté de sa signature sonore.

L’album sur tous les formats comprend trois titres bonus qui ont été ajoutés à l’album après que les titres supplémentaires aient été présentés au label. “Blue Light Effect”, “House Of Eternal Return” et “The Weight” montrent également la diversité musicale que seul George Lynch en trio peut créer.

Stay Tuned

@Doc Olivier


How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Related Posts

Get The Vinylestimes APP !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.