👉 [Chronique] – Titan – PalingĂ©nesia (2021) by JC Lee.

4.4
(58)
01 – PalingĂ©nĂ©sia (intro),
02 – Utopie,
03 – No More Gods,
04 – Les fous de Dieu,
05 – Mourir Ailleurs,
06 – Mortels,
07 – LibertĂ©,
08 – Marche,
09 – Rage et Haine,
10 – RĂ©surrection,
11 – A la vie, à la mort.


Patrice LE CALVEZ – Chant
SĂ©bastien BLANC – Guitare
Patrice TETEVUIDE – Guitare
Pascal CHAUDERON – Basse
Inaki PLAA – Batterie

Date de Sortie : 26/11/2021

Titan : le nom d’un groupe basque qui rĂ©sonne positivement aux oreilles des fans de hard français des annĂ©es 80.

Il y a 35 ans (en 1986 !) sortait donc l’album Ă©ponyme du groupe et, comme chacun le sait, les musiciens Ă©tait issu des rangs du groupe Killers…cet album a donc Ă©tĂ© accueilli avec beaucoup de curiositĂ© mais la puissance et la conviction Ă©taient bien prĂ©sents malgrĂ© une production Ă  l’image de ce qui se faisait Ă  cette Ă©poque-lĂ  !

AprĂšs avoir dĂ©fendu leur rĂ©pertoire (avec quelques titres de Killers) sur les routes de France et d’Espagne, le groupe publie son fameux LP live, POPEYE LE ROAD…et finit par splitter, Ă  la surprise gĂ©nĂ©rale.En septembre 2017, l’impensable se produit et Titan se reforme pour leur plaisir et surtout pour le bonheur des fans toujours fidĂšles et qui n’ont rien oubliĂ© de la premiĂšre vie du groupe.

Le premier concert de reformation a lieu dans le cadre du Pyrenean Warrior Open Air (festival de heavy metal bien connu dans les Pyrénées-Orientales), avec une prestation saluée par tous les observateurs et les festivaliers présents.

Titan a continuĂ© sur sa lancĂ©e Ă  faire des concerts toujours plus convaincants, avec au programme ses classiques et quelques nouveaux titres qui ont passĂ© le test de la “premiĂšre” avec succĂšs. En 2019, un album a Ă©tĂ© annoncĂ©, une dĂ©marche bien courageuse pour un groupe prenant le risque de perdre sa crĂ©dibilitĂ© en cas d’échec artistique.

Et ce nouvel album, PalingĂ©nesia, au titre bien mystĂ©rieux, est enfin en approche, avec une date de sortie officielle fixĂ©e au 26 novembre. Qu’avons-nous au programme ?

Commençons par le plus visible : la pochette que, personnellement je n’apprĂ©cie pas du tout, pas plus que le titre de l’album, d’ailleurs. Je trouve cette illustration “hors sujet” et bien qu’elle laisse le libre choix Ă  chacun de l’interprĂ©ter Ă  sa maniĂšre, je la trouve dĂ©calĂ©e avec le monde du Metal tel que je le conçois ; si je ne connaissais pas dĂ©jĂ  Titan, je n’aurais sans doute pas forcĂ©ment remarquĂ© le disque dans les bacs lors de sa mise en vente Ă  cause de cette pochette gĂ©nĂ©rique et malgrĂ© le logo imposant.

Mais il s’agit bien que de mon humble opinion, sachant que les goĂ»ts et les couleurs
 !L’Ă©coute commence avec court introduction, assez. « particuliĂšre » ; je ne saisis ni la rĂ©fĂ©rence, ni l’objectif.

Et le premier titre, UTOPIE, dĂ©boule Ă  100 Ă  l’heure et la premiĂšre chose qui me frappe immĂ©diatement est la production, elle est tout simplement excellente,,, oui, vraiment excellente et je pĂšse mes mots sachant que ce sujet me tient vraiment Ă  coeur !

Titan a rĂ©ussi un tour de force majeur, celui d’avoir un son actuel de 2021 sans ĂȘtre moderne pour autant et donc sans dĂ©naturer ce qui fait l’ADN musical du groupe.Leur son retranscrit parfaitement le mur de guitares d’un Accept (dont on sent bien au passage l’inspiration tout au long de cet album) et d’un Judas Priest ; c’est trĂšs puissant, ça sonne vraiment bien tout en gardant le cotĂ© originel de ce qui a fait le succĂšs du groupe.

Il s’agit donc d’un mĂ©lange parfaitement Ă©quilibrĂ© avec un cotĂ© traditionnel de leur son mais actualisĂ© avec ce qui se fait aujourd’hui ,Avec cette qualitĂ© de production et de mixage, Titan a donc rĂ©ussi lĂ  ou certains groupes se fourvoient avec un son trĂšs moderne et totalement lisse.

L’équilibre entre chaque instrument est parfait, ils sont tous bien perceptibles, de la basse de Pascal Chauderon au chant de Patrice le Calvez ; sa maniĂšre de chanter sur cet album est apprĂ©ciable, plus mature et moins criarde, sans pour autant dĂ©naturer sa puissance.

NO MORE GODS, annonce la couleur d’entrĂ©e, avec une redoutable efficacitĂ© LES FOUS DE DIEU traite avec intelligence du fanatisme religieux, un titre vraiment fĂ©dĂ©rateur et des refrains dans lesquels sont scandĂ©s “oppression” “rĂ©pression”, effet garanti en live !

MOURIR AILLEURS parle du thĂšme des migrations de populations, avec une introduction tout en puissance qui me colle littĂ©ralement les frissons sur les bras dĂšs le 1er riff !Trente-neuf ans aprĂšs avoir dĂ©couvert le hard et que nous appelons plus communĂ©ment « Metal » aujourd’hui, trop peu d’album de pur heavy metal me procure encore cette joie et ce bien ĂȘtre et PALINGENESIA en fait clairement partie
vous savez, cette sensation de plaisir que seul les hardos et les hard rockeuses peuvent comprendre .

Il faut souligner Ă©galement que le travail des 2 guitaristes sur les solos est monstrueux, avec une belle dĂ©monstration de virtuositĂ© et d’efficacitĂ© que nous devons au talent Pat Tetevuide et SĂ©bastien Blanc.

Les titres s’enchaĂźnent sans temps mort et avec un sacrĂ© travail d’Inaki Plaa Ă  la batterie, mĂȘme si MORTEL m’accroche un peu moins sur les rythmes plus « cassĂ©s ».LIBERTE et son thĂšme trĂšs actuel qui nous questionne sur nos droits et l’Ă©volution de notre sociĂ©tĂ© est particuliĂšrement prenant, avec lĂ  encore de magnifiques solos.,

MARCHE est un titre dans la plus pure tradition Heavy Metal, les paroles touchent Ă  nouveau aux problĂšmes de notre sociĂ©tĂ©, avec un esprit trĂšs Trust de la grande Ă©poque et un refrain efficace et fĂ©dĂ©rateur et ce cĂŽtĂ© trĂšs 80’s et donc forcĂ©ment apprĂ©ciable pour moi.

RAGE ET HAINE est un titre que TITAN nous propose en concert depuis son retour ; la phase d’introduction de ce morceau est trop longue Ă  mon goĂ»t mais tout vient Ă  point Ă  qui sait attendre : quand le titre dĂ©colle enfin, nous rentrons dans une autre dimension avec la synthĂšse de tout ce qu’il y a de bon, voire de trĂšs bon, dans la musique du groupe.

RESURRECTION a Ă©tĂ© dĂ©voilĂ© par TITAN Ă  NoĂ«l 2020, il dĂ©crit bien l’évolution d’un groupe qui regarde devant lui sans renier son passĂ© musical. EfficacitĂ© maximum !

A LA VIE, A LA MORT est une balade avec des paroles touchantes sur un sujet qui a profondĂ©ment touchĂ© un membre du groupe. Au niveau musical, je comprends bien l’intĂ©rĂȘt pour beaucoup de hardos d’une ballade de ce type mais je trouve ce choix plus discutable, j’aurais prĂ©fĂ©rĂ© un titre dans la lignĂ©e des autres titres mais, lĂ  aussi, cela n’engage que moi.Disons-le clairement : cet album est une rĂ©ussite et un quasi sans faute.

Titan se projette en 2021 avec une direction musicale intelligente, associée à beaucoup de talent, sans oublier une maturité musicale et vocale tout à leur honneur.

Je me souviens avoir Ă©crit il y a trois ans Ă  Patrice le Calvez « cela fait plus de 30 ans que j’attends un nouvel album de Titan, je peux bien attendre encore un peu Ă  prĂ©sent ». Force est de constater avec grand plaisir que mon attente est largement rĂ©compensĂ©e. Titan nous gĂąte de la plus belle et sincĂšre des maniĂšres,Cet album mĂ©rite largement d’ĂȘtre soutenu.

Titan a rĂ©ussi son pari haut la main et sans jamais tomber dans un passĂ©isme caricatural ou une production bancale comme nous pouvons toujours en Ă©couter aujourd’hui.

Avec une telle rĂ©alisation, il est Ă  prĂ©sent totalement envisageable qu’un troisiĂšme album puisse voir Ă©ventuellement le jour
aprĂšs tout, pourquoi pas si le groupe en a l’envie et la force
et nous seront lĂ , toujours prĂ©sent, Ă  nous « lever » et Ă  « marcher » Ă  leur cĂŽtĂ© !

Ma note finale : 19/20 et ça les vaut trÚs clairement !

@ Jc LEE



How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4.4 / 5. Vote count: 58

No votes so far! Be the first to rate this post.

Related Posts

Get The Vinylestimes APP !