👉 [Chronique] – Bryan Adams – So Happy It Hurts (2022) – Boudj.

4.6
(120)

1. So Happy It Hurts
2. Never Gonna Rain
3. You Lift Me Up
4. I’ve Been Looking For You
5. Always Have, Always Will
6. On The Road
7. Kick Ass
8. I Ain’t Worth Shit Without You
9. Let’s Do This
10. Just Like Me Just Like You
11. Just About Gone
12. These Are The Moments That Make Up My Life
 

Avec So Happy It Hurts, Bryan Adams montre que le temps n’a pas de véritable emprise sur sa créativité. A tout seulement 62 ans, le canadien prouve qu’il est toujours possible de se renouveler tout en gardant les bonnes vieilles recettes.

L’entrée en matière avec la chanson éponyme plante magnifiquement le décor, Bryan Adams nous plonge directement dans le bain d’un album résolument rock. Un rock qui a permis à l’artiste de se faire connaitre, les compositions ont été pensées dans une optique de défoulement.

La première impression qui vient une première écoute est la sensation d’un Bryan Adams qui a pensé un album dans sa conception la plus classique. Une introduction pêchue avec des moments de légèreté, I’ve Been Looking For You se pose comme une interlude rockabilly des plus rafraichissante. 

L’enchainement des titres nous plonge dans une ambiance 80’s inscrite dans la modernité. On pourrait croire que Bryan Adams est nostalgique de cette période qui a fait de lui une superstar, mais il n’en est rien. L’homme est en phase avec ce qui se fait aujourd’hui et adapte parfaitement son univers. Gardant son identité rock intacte.

Les fans du chanteur ne seront pas trop surpris par le fait que Bryan Adams a toujours cette fibre rock et se rappelleront son début de carrière. Pour ceux qui le connaissent avec sa période 90/2000, ils découvriront une facette qui ne l’a jamais quitté.

Mais au-delà de cette nouvelle sortie, So Happy It Hurts symbolise un retour à la vie pour Bryan Adams, comme il l’a déjà déclaré dans plusieurs interviews. Et c’est cette atmosphère qui se dégage de l’ensemble des titres.

So Happy It Hurts est une succession de morceaux qui vient pour nous mettre une claque est nous dire qu’il est temps de se réveiller. Le message est clair et se décline par une certaine diversité que propose Bryan Adams tout au long de l’album.

Le chanteur choisit justement la formule qui a fait son succès avec une symbolique qui se ressent par le choix des titres. So Happy It Hurts aborde les thématiques de la liberté, de la spontanéité. Et c’est surtout de spontanéité qu’est fait l’album.

Bryan Adams signe un joli retour avec un opus des plus accessibles, et qui prouve qu’on peut rester pertinent après plus de 30 ans de carrière.

@Boudj





How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4.6 / 5. Vote count: 120

No votes so far! Be the first to rate this post.

Related Posts

Get The Vinylestimes APP !