👉 Vinylestimes vous fait dĂ©couvrir le premier album de Moho Vivi – “Komando” Ecoutez Ă  8 heures et 19 heures.

4.9
(44)

1.Tic-Tac
2.Paré à Plonger
3.Game Over
4.Bang Bang Bang
5.Les Seigneurs de La Nuit
6.C’est pas Facile
7.Hemingway
8.Camden Square
9.Le Temps qui Passe

Yves VIVI Brusco – Chant, basse
Moho Chemlakh – Guitare
Sylvain Laforge – Guitare
Camille Sullet – Batterie

Label : FTF-MUSIC
Sortie : 15/11/2022


On a beau dompter la plus fĂ©roce des bĂȘtes, on est jamais sĂ»r qu’elle ne retrouvera pas un jour sa bestialitĂ© Ă  l’Ă©tat pur. Pourquoi ? parce que c’est dans l’ADN, tout simplement.

Tout ça pour dire que Moho et Vivi ont dans leur ADN un gĂšne prĂ©dominant, celui du rock’n roll. Cela est prouvĂ© par cet album, au nom guerrier de “Komando”,  qui cĂ©lĂšbre aussi leur retour sur le devant de la scĂšne.

Ces deux ex-Trust sont accompagnĂ©s par Camille Sullet Ă  la batterie et  Sylvain Laforge Ă  la guitare. 9 morceaux enrichissent cet album. Ceux-ci ont Ă©tĂ© composĂ©s par Moho tandis que Vivi s’est chargĂ© d’Ă©crire les paroles. Tel un compte Ă  rebours, l’album commence par le morceau “Tic Tac”.

Il nous plonge immĂ©diatement dans un rock aux accords vifs rapides. Les textes de Vivi sont sans concession. Ceux-ci respirent la dure rĂ©alitĂ© actuelle… Assez payĂ© hurle t-il … Le Tic tac n’est que le compte Ă  rebours qui nous rapproche de la fin… Un trĂšs bon morceau aux couplets et refrains faciles Ă  retenir.

“ParĂ© Ă  plonger” dĂ©marre dans un faux rythme qui prend rapidement sa vitesse de croisiĂšre. Des textes bien travaillĂ©s ou l’assonance de ceux-ci apportent une force incroyable, tout cela supportĂ© par des riffs entraĂźnants et des  solos ravageurs. “Game over” dont le clip (Ă  voir en commentaire) vient d’ĂȘtre dĂ©voilĂ© continue dans la mĂȘme lignĂ©e.

Cela commence doucement mais la rage, la colĂšre de Vivi nous entraĂźnent avec lui. Moho, Sylvain nous balancent leurs accords dans la tronche, ça fait mal et comme le dit Vivi “Game over en plein coeur” ! Camille Ă  la batterie nous offre un festival avec ses fĂ»ts, ceux-ci doivent ĂȘtre soulagĂ©s Ă  la fin du morceau ! 

Le hurlement du loup est l’un des sons les plus primitifs de la nature, c’est avec celui-ci que commence “Bang, bang, bang” (clip en commentaire) De lĂ  Ă  faire un rapprochement avec un rock primitif…

Oui je dis oui ! C’est du rock Ă  l’Ă©tat pur, pas de fioriture. On branche les guitares et on lĂąche les notes comme une meute de loups affamĂ©s. 3mn44 de rock’n roll au refrain facile Ă  retenir (une fois de plus). Les textes continuent Ă  faire mouche, et musicalement nos 4 rockers font le reste pour nous faire un gros bang dans la tĂȘte !

“C’est le bien contre le mal” chante Vivi tandis que ses acolytes rĂ©pondent Ă©nergiquement “sans juste milieu”.. Cela dans “les seigneurs de la nuit” le morceau qui suit. Un faux rythme nous accompagne tout au long de cette compo.

Des couplets appuyĂ©s, un refrain trĂšs mĂ©lodique nous accompagne dans le cĂŽtĂ© obscur de la nuit et de ses tentations. Intro Ă  la guitare et basse pour “c’est pas facile”. Tel un rouleau compresseur, les riffs de Sylvain s’accĂ©lĂšrent. Ceux-ci sont dĂ©coupĂ©s par des petits coups d’Ă©clairs de Moho cela tel une lame de rasoir.

Ce morceau est un bulldozer qui trace sa route sur 2mn59 de pur rock’n roll qui finit dans une folie de dĂ©cibels ravageurs. MĂȘme pas le temps de se remettre des riffs reçus du prĂ©cĂ©dent skud que dĂ©boule Hemingway. On vire dans la fureur du rock aux riffs dĂ©livrĂ©s Ă  la Kalachnikov.

Heureusement qu’au milieu nos 4 compĂšres tempĂšrent lĂ©gĂšrement pour quelques secondes, mais ils sont dĂ©chaĂźnĂ©s, incontrĂŽlables et repartent comme des diables pour nous dĂ©livrer une fin de morceau hĂ©roĂŻque. L’ombre d’Amy Winehouse plane sur “Camden Square”, le morceau qui suit…

Dans un style rock’n roll annĂ©e 60 mais modernisĂ©, ce morceau brille aussi Ă  travers les textes de Vivi. Des paroles, des mots, des verbes qui rendent hommage Ă  cette “diva” partie trop tĂŽt. Un titre qui fait briller un peu plus cette Ă©toile qui s’est envolĂ©e, comme le chante Vivi.

Le solo de Moho est, une fois de plus, trĂšs bon. 

L’album se termine en douceur ou presque et, pour ma part, procure une lĂ©gĂšre frustration… La ballade “Le temps qui passe” ponctue ce Komando. 

En acoustique et avec son harmonica Vivi & Co nous chante ce dernier morceau. La mĂ©lodie est belle et facile Ă  retenir. Franchement elle est vraiment sympa. Ma frustration vient du fait qu’Ă  la fin le rythme s’accĂ©lĂšre Ă  vitesse grand V. Cela un cours instant…

Perso j’aurais aimĂ© que cela continue un peu plus longtemps afin d’y prolonger le plaisir et quel plaisir !

VoilĂ  ce que je pense de cet album. SincĂšrement on se dĂ©lecte de ce Komando. Le groupe nous offre un album qu’on attendait depuis longtemps. Un son, des riffs made in 80’s.

Ce son, ces riffs destinĂ©s Ă  tous ceux qui aiment ĂȘtre plongĂ©s dans la fureur du rock et aussi Ă  ceux déçus par un cĂ©lĂšbre groupe Français commençant par T. C’est du pur rock’n roll jouĂ© avec rage et talent.

Merci Moho, Vivi, Camille et Sylvain d’avoir remis l’Ă©glise au centre du village.

Pour moi cela vaut un Ă©norme 8.5/10.

@Marin




How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4.9 / 5. Vote count: 44

No votes so far! Be the first to rate this post.

Related Posts

Get The Vinylestimes APP !

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.