👉 [Chronique] – Winger – Seven (2023) par Le Doc.

4.8
(42)

Winger est un groupe de rock américain formé en 1987 par le chanteur et guitariste Kip Winger, le guitariste Reb Beach, le batteur Rod Morgenstein et le bassiste Paul Taylor.

Le groupe a sorti son premier album Ă©ponyme en 1988, qui a Ă©tĂ© un succĂšs commercial grĂące Ă  des singles comme “Madalaine” et “Seventeen”.

35 ANS plus tard le groupe reviens donc avec ce “Seven” et autant vous le dire de suite un excellent disque. Peut-ĂȘtre le disque de l’annĂ©e pour moi !

Proud Desperado
Heaven’s Fallen
Tears Of Blood
Resurrect Me
Voodoo Fire
Broken Glass
It’s Okay
Stick The Knife In And Twist
One Light To Burn
Do Or Die
Time Bomb
It All Comes Back Around

Label: Frontiers

Winger a toujours Ă©tĂ© un groupe polyvalent, Ă©galement adepte des morceaux complexes et quasi progressifs, des hymnes poing en l’air et des ballades puissantes qui font s’arrĂȘter le temps. “It’s Okay” et “Tears of Blood” utilisent tous deux des Ă©lĂ©ments marquants de Winger.

Un autre titre qui marque le “Do or Die”, oĂč une guitare acoustique scintillante se glisse dans un prĂ©-refrain de masse; de mĂȘme, une section solo stop-time revient en douceur dans un couplet plus doux. 

La basse Ă  fond dans “Voodoo Fire” en fait une autre chanson mĂ©morable, tandis que la power ballade , “Broken Glass”, s’impose ensuite comme un titre incontournable.

C’est vraiment trĂšs bien fait sur ce disque. Il n’y a pas de moments faibles et les morceaux sont en accord avec toutes leurs Ɠuvres passĂ©es, Kip sonne bien et le groupe joue formidablement bien.

Rien, cependant, ne vous prĂ©pare vraiment pour la clĂŽture de l’album “It All Comes Back Around”, une Ă©popĂ©e de plus de sept minutes de changements, de refrains et de Riffs incroyable.

La voix de Kip Winger augmente progressivement en intensitĂ©, puis retombe, pour remonter Ă  nouveau. Le guitariste Reb Beach brille Ă©galement, ses solos Ă©tant un magnifique chef d’Ɠuvre sur ce titre et sur l’album.

Au fur et Ă  mesure que l’album se dĂ©roule, il rĂ©vĂšle les superbes qualitĂ©s d’auteur-compositeur de Kip Winger, sans oublier ses prouesses vocales.

N’oublions pas qu’il sait aussi s’y prendre avec une partition de musique classique. Par consĂ©quent, une grande partie de “Seven” est large dans sa vision et grande dans son exĂ©cution.

Sans doute certaines ou certains gardent Ă  l’esprit le groupe des annĂ©es MTV mais ce Seven est vraiment bien plus. Une belle rĂ©ussite.

La note du Doc: 18/20.

Stay Tuned

Doc Olivier


How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4.8 / 5. Vote count: 42

No votes so far! Be the first to rate this post.

Related Posts

Get The Vinylestimes APP !