👉 [Chronique] – Motörhead – No Sleep ‘Til Hammersmith (Live 40th Anniversary Edition) – (2021) by Denis Labbé.



CD1 (Original Album original remasterisé – 2021)
01. Ace Of Spades
02. Stay Clean
03. Metropolis
04. The Hammer
05. Iron Horse
06. No Class
07. Overkill
08. (We Are) The Roadcrew
09. Capricorn
10. Bomber
11. Motorhead
12. Over The Top
13. Train Kept A Rollin’
Bonus (Live Soundcheck at Newcastle City Hall – March 30, 1981)
14. Stay Clean
15. Limb From Limb
16. Iron Horse

CD2 (Live At Newcastle City Hall – March 30, 1981)
01. Ace Of Spades
02. Stay Clean
03. Over The Top
04. Metropolis
05. Shoot You In The Back
06. The Hammer
07. Jailbait
08. Leaving Here
09. Iron Horse
10. Fire Fire
11. Capricorn
12. Too Late Too Late
13. No Class
14. (We Are) The Road Crew
15. Bite The Bullet
16. The Chase Is Better Than The Catch
17. Overkill
18. Bomber
19. Motorhead

CD3 (Live At Newcastle City Hall – March 29, 1981)
01. Ace Of Spades
02. Stay Clean
03. Over The Top
04. Metropolis
05. Shoot You In The Back
06. The Hammer
07. Jailbait
08. Leaving Here
09. Fire Fire
10. Capricorn
11. Too Late Too Late
12. No Class
13. (We Are) The Road Crew
14. Bite The Bullet
15. The Chase Is Better Than The Catch
16. Overkill
17. Bomber
18. Motorhead

CD4 (Live At Leeds Queens Hall –  March 28, 1981)
01. Ace Of Spades
02. Stay Clean
03. Over The Top
04. Metropolis
05. Shoot You In The Back
06. The Hammer
07. Jailbait
08. Leaving Here
09. Fire Fire
10. Capricorn
11. Too Late Too Late
12. No Class
13. (We Are) The Road Crew
14. Bite The Bullet
15. The Chase Is Better Than The Catch
16. Overkill
17. Bomber
18. Motorhead

Label: BMG

Quarante ans après la sortie de ce live mythique, BMG nous propose une version anniversaire, remasterisée, qui reprend l’album d’origine, agrémenté de morceaux bonus déjà parus sur la version de 1996.

Mais pour que la fête soit totale, nous avons droit au concert donné au Queens Hall de Leeds le 28 mars 1981 et aux deux joués au City Hall de Newcastle les 29 et 30 mars 1981 dans lesquels le label avait puisé pour assembler No Sleep ‘Til Hammersmith.

La production du premier CD est énorme, comme on peut s’en rendre compte dès « Ace Of Spades » ou sur un furieux « No Class » à l’énergie punk. Le choix de nous offrir une dynamique très crue, sans trop polir le son d’origine permet de s’immerger totalement dans le concert.

Pour autant, le travail sur les bandes est notable, notamment lorsqu’on compare les versions des concerts d’origine avec ce premier CD.

Il est d’ailleurs intéressant de se passer les quatre versions d’« Ace Of Spades » ou de « Metropolis » pour les comparer et se rendre compte du dépoussiérage opéré à la production. Surtout que les trois concerts d’origine ont été laissés quasiment dans leur jus.

Nous avons même droit aux introductions de Lemmy, comme sur l’excellent « (We Are) The Roadcrew » où il échange avec le public ou les autres musiciens.

Quelques surprises émaillent cette réédition par rapport à l’album original, comme cette version déjantée du « Train Kept A Rollin’ », ainsi qu’« Over The Top », toutes deux déjà présentes sur la réédition CD de 1996.

De même, il est intéressant de découvrir « Stay Clean », « Limb From Limb », et « Iron Horse » issus du Soundcheck du concert du 30 mars. On se rend compte que le groupe se chauffait à la dure avant de monter sur scène.

Sinon, les trois concerts originaux possèdent la même set-list, à part celui du 30 mars qui voit « Iron Horse » ajouté aux dix-huit autres morceaux parmi lesquels, il n’y a que des classiques de cette période incontournable.

Chacun y puisera ses morceaux fétiches, pour ma part « Capricorn » et la trilogie de fin « Overkill », « Bomber », « Motörhead » (enfin dans le bon ordre sur les concerts originaux) emportent mes suffrages.

Un achat indispensable à tous les fans du groupe, même si, en ce moment, ils sont énormément sollicités par des albums live souvent très dispensables.

@Denis Labbé




Denis Labbé
Chroniqueur
A propos :  Ecrivain et chroniqueur, Denis a plongé dans le metal dès l’adolescence. Il a vite compris qu’il faisait moins de bruit en écrivant qu’en chantant.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 20

No votes so far! Be the first to rate this post.

Related Posts

Get The Vinylestimes APP !